Twitter

Twitter, une nouvelle arme dans le monde professionnelle,

Avec ses 500 millions d’abonnés en 2012, Twitter devient un réseau incontournable dans la communication des structures culturelles. A la différence de Facebook, twitter se veut plus professionnel, la plateforme réunit les politiques, les journalistes, les célébrités.les associations. Il est donc relativement intéressant pour un gérant d’entreprise culturel de créer un compte Twitter.
Pour commencer, la plateforme permet de développer son image de marque. Les utilisateurs peuvent « suivre » la marque et échanger avec elle. C’est aussi un moyen pour la marque de fidéliser les clients, de créer un lien avec ses followers, et de discuter, de créer des interactions, d’identifier les besoins.
Twitter permet aussi de faire connaître ses biens et services, de poster des images, des actualités, mais aussi des promotions spéciales/flash qui permettront de créer l’envie chez les internautes. Générallement, la plateforme de l’oiseau bleu est une véritable manière de faire sa promotion, la publicité des produits, et d’améliorer sa visibilité numérique. De nos jours, la plupart des personnes obtiennent un compte ou Facebook ou Twitter, mais twitter comporte un public plus intéressant, avec un pouvoir d’achat plus important, à savoir les 20/40ans. Par conséquent, il est plus favorable pour une structures culturelles de poster des commentaires sur twitter sur les nouvelles expositions, les journées spéciales, les concerts à venir.

Et après avoir réunis une communauté, dialoguer avec et échanger des informations, l’autre aspect important de twitter est d’analyser ce qu’il se dit. Twitter peut se présenter également comme une plateforme de SAV. Tout peut se régler très vite via les réseaux sociaux quand l’accessibilité par téléphone est compliqué.

La présence sur ce réseau peut donc se révéler comme une force pour l’entreprise. L’inconvénient est que la gestion des réseaux sociaux peut demander beaucoup de temps. C’est pourquoi la plupart des entreprises embauchent maintenant des community managers qui ont la totale responsabilité de publier, d’alimenter, et de gérer les litiges avec sa communauté. Malheureusement les entreprises culturelles n’ont pas ce loisir d’embaucher une tiers personnes pour ces comptes, et doivent souvent raccorder ce domaine aux restes de leurs activités.

Me suivre sur twitter  https://twitter.com/_Laetitia_LG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s